Avertir le modérateur

jeudi, 22 mai 2008

La rose sort ses épines...

La plus sage décision dont ils convinrent était qu’il fallait se débarrasser au plus vite de ce brûlot.  

SégoReine et le Comte Bertrand de l’Arche de la Noé firent donc creuser dans l’endroit le plus reculé du château une fosse profonde afin d’y enterrer ces diableries et autres reliques. 

Mais la maligne et rusée SégoReine avait tout de même pris soin d’enregistrer dans son esprit l’essence du message de ses ancêtres et particulièrement celui de son Tonton, lequel lui avait appris dans sa jeunesse la stratégie politique et les ruses guerrières. 

Elle rentra au château tentant d’imaginer faisant, à son tour, le fameux coup de son Tonton à Epinay. Faisant le ménage en chassant la garde aussi vieille que les pierres de la demeure ancestrale. Et s’installant, après pléthores de manœuvres de couloir, à la fonction suprême du Royaume. 

Mais Dame Guenièvre la tira de son doux songe. Des nouvelles alarmantes venaient de parvenir au château. 

Tout à leur lutte fratricide, SégoReine et le Comte Bertrand de l’Arche de la Noé avaient tôt fait de croire leur vieil ennemi commun moribond. 

François le Batave était de retour ! 

Des paysans apeurés l’avaient vu battre la campagne se donnant du courage au cri de : « Debout les Morts ! » 

Il semblait bien décidé à montrer que c’était encore lui le seigneur tout-puissant du Royaume de Solfé. 

Mais était-il encore de taille à s’opposer à l’adoubement d’un nouveau seigneur lors du Grand Tournoi ? Savait-il pouvoir compter sur ceux qui se disaient ses fidèles dans la Guilde des 105 ? 

Ne risquait-il pas d’être à nouveau trahi par ceux qu’il avait nourris en son sein et qui, à Dijon, l’avaient poignardé dans le dos appelant à faire sécession ? 


Nikolaï de Sark, quant à lui, n’était pas décidé à abandonner. 

Puisque tout le monde avait l’air de se soucier comme de ses premières chausses de son décret « service minimum d’opposition », il allait frapper de nouveau. 

Il venait de composer une sérénade qui portait le doux nom d’Opération pour la Gauche Moribonde et qu’il ordonna à son barde celte d’aller conter dans le Royaume.

1211557152.jpg
*Othello 1732

Commentaires

L'action prend de l'amplitude, les faire-valoir entrent en scène petit à petit, les personnalités se révèlent. C'est du Shakespeare au Royaume de Solfé ! Je réclame la montée des marches à Cannes pour les Chevaliers de la nappe et le prix du meilleur scénario et de la meilleure mise en scène pour les auteurs. Clap, clap, clap, ....

Écrit par : Space One | vendredi, 23 mai 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu