Avertir le modérateur

samedi, 07 juin 2008

Comme les rois mages en Galilée...

669278736.jpg

 

 *-Ha non ça ne va pas recommencer...

*-Le PS : le Pont des Soupirants 

Commentaires

Je pense que la gauche, enfin le PS est obligé de faire alliance avec le Modem de nioui-ninon.
Chevaliers pourquoi ne pas répondre aux commentaires, cela ne dévoilerais pas votre anonyma.

Très bon blog encore encore Chevaliers

PS: Sourire de gondole est un must pour désigner Bertrand de l'arche de la noè!!!

Écrit par : Patrick Vicomte Postal | samedi, 07 juin 2008

oui, avec ce pseudo, vous l'arrangez l'audacieux ! gnark ! gnark !

Que pense de ce blog persiffleur et de ces commentaires de blogueurs ("euses", car il y a aussi de gentes dames qui font grincer leurs ratiches ici ) le Duc de Retz, Lionel d'Ars, si compétent et expérimenté ?

Écrit par : Julie | samedi, 07 juin 2008

J'ai omis de préciser pour les novices et jouvenceaux qui échoueraient malencontreusement sur ces dessins impittoyables de Lance L'eau de la Baignoire, que le Duc de Retz, Lionel d'Ars, n'est tout autre que le parrain du Comte Bertrand de l'Arche de la Noé.

Sa Marraine, la suffisante et aigre Duchesse Sylviane, ne l'épaule guère que du bout du pied ( vous me suivez là ?).

Elle a affiché antérieurement son penchant pour le Vicomte Nioui Ninon ( nous ne sûmes jamais formellement, si le Duc épousa sa préférence à la Princesse Ségoreine alors... ? enfin dans le doute même très ténu, Julie s'abstiendra de tout commentaire acéré, pour une fois ).

Comment la Duchesse put-elle supporter que tout Sourire de Gondole ait pu, par petitesse nul ne pouvant supposer le contraire, un tant soit peu décevoir Damoiselle Quitterie, et se permettre d'être aussi goujat avec la Duchesse De Sarnez, pourtant fort conciliante, lors de la désignation du Bourgmestre de Paris-intra-muros, et de ses lads ?

Votre avis à vous, Baronne ? et vous, Marquis de Laurède , dont l'avis m'est toujours si précieux ?

Écrit par : Julie | samedi, 07 juin 2008

Bonsoir Julie,
Trop tard pour vous donner mon avis, n'ayant pas à cette heure avancée suffisamment de recul (hihi !) pour dire quelque chose de sensé ! Quant au Marquis de Laurède il doit déjà être couché, fourbu par sa dernière chevauchée.
Bien à vous et bon week end aux Chevaliers de la Nappe !

Écrit par : La Baronne | dimanche, 08 juin 2008

M'est d'avis , Julie et Baronne, que ce Royaume de Solfé grouille par trop d'intrigants pressés de donner suite à leur avidité de pouvoir sans vraiment savoir ni vouloir apporter une contribution originale ! Le contraire de la chevalerie en quelque sorte fondée, elle, sur un code d'obligations envers le suzerain et la société dans un souci moral affiché de défense de la veuve et de l'orphelin, après celle du fief et du duché puis de la royauté, le tout dans un état d'esprit de bravoure qui ne se raconte pas mais se vit ! Ce qui aujourd'hui ne se voît guère plus !

D'où mon passage , depuis cette Gascogne de gens de Foix, proche de cette Navarre qui sait aller à la soupe (ici à tous les mariages : soupe à l'oignon y crouton), de ce pays Basque rebelle, jadis défendu par le neveu du grand Charles, et habitée (je parle là de la Gascogne ) de la liberté de moeurs que nous devons à cette dévergondée d'Eléonore (où en suis-je où en suis-je ???) qui sût en imposer comme vous le faîtes toutes deux à présent à son chevalier de mari, lequel crut juste de la répudier pour cause d'attitude notoire d'infidélité durant la croisade ........................................................................................

Faut dire donc que je parle icy même en gascoun et en mousquetaire de la Reine pardi, la seule à mes yeux qui garde vivante la mémoire du grand règne, celle là même qui survit encore à cette débacle et à l'abandon du code chevaleresque et continue à porter le message de France et de liberté sur le pays et bien au-delà aux peuples indigènes récemment découverts aux Indes d'Amérique. Faut vous dire que par fidélité et dépit, j'ai aussi croisé le fer pour notre SégoReine il y a peu, donnant au Lion de Belfort - qui tient encore sa place malgré toutes les bassesses des renégats - le service d'ost dû à l'hommage que je lui fis à Pau quelques années après Epinay, hommage renouvellé à Metz ( alors sans Toul et Verdun) puis à Bourg en Bresse, dès le nouveau règne de François, le dernier du nom, puis encore à la mutualité tout près de Notre dame le grand jour de la fondation du Mouvement républicain et chatelain, puis encore et encore et toujours à Vincennes pour en découdre un peu avec Lionel D'Ars nous y voilà enfin, lequel avait abandonné la seigneurie dont il se refusait même à porter les couleurs et la bannière !

Alors qu'en penser ? En homme d'action, comme tout chevalier, je crois que ça ne peut plus durer et qu'il faut délivrer le tombeau assiégé par les infidèles et surtout retrouver le saint Graal ! Quand au Vicomte Niouininon il se remet un peu de ses difficultés et trouve du réconfort au Mont du Marsan après la victoire de ses gens sur le pays. Il accompagne dit-on Nicolaï de SarK avec François le Batave et dame Buffet de la Gare de Saint Denis dans le pays du couchant en Orient. Il convient donc en ce jour de trêve de Dieu de ne pas guerroyer sur les terres des vilains, ce à quoi je m'applique en l'instant.

Je ne vous cache rien, comme vous le voyez. Sachez bien que c'est déjà bravoure en pays de gascogne au milieu de ces durs gens, les premiers d'entre eux comme les derniers et Tutti quanti!

Je vous rends mes hommages à toutes deux, toujours disponible pour parler des mules du Ché ou arragonnaises sinon de politique et belles lettres avec vous gentilles dames.

Votre bien dévoué Marquis de Laurède sur ces terres d'Albret et en sa cour.

Écrit par : Blog citoyen, socialiste et républicain | dimanche, 08 juin 2008

Pour conclure provisoirement je conte à toutes deux la chansonnette qui dit qu'"il faut du temps, c'est vrai
Pour séparer Le bon grain de l'ivraie Pour comparer Mais on trouve un beau jour Sa chansonnette D'amour!

La chansonnette d' Yves Montand Pardi !

Les titis, les marquis C'est parti, mon kiki La chansonnette A Presley fait du tort Car tous les transistors Soudain s'arrêtent Sous le ciel de Paris Un accordéon Joue la chanson d'Macky Comme avant l'néon Cueillipar un flonflon Un têtard en blouson D'un franc d'violette Va fleurir sa Bardot Car malgré son aigle Au milieu du dos Le cœur est bon Et sous ses cheveux gris La chansonnette Sourit!

La, la, la, hauts les cœurs
Avec moi tous en chœur
La chansonnette.....................................................................................................................................

Et mille excuses du dérangement pour avoir confondu le Couchant et le Levant dans mon précédent post

Écrit par : Blog citoyen, socialiste et républicain | dimanche, 08 juin 2008

Joli blog humour frais pas trop chiant
bravo les chevaliers.

je pensais à votre identité pourquoi ne pas dire qui vous êtes de suite?
Cela éviterait d'avoir à Mr Jean-Michel Aphati de mettr votre blog à la poubelle!
http://www.lepost.fr/article/2008/06/05/1203192_blogueur-francois-mitterrand-le-clash-apathie-birenbaum.html

Écrit par : Carlage brunie | dimanche, 08 juin 2008

Haaaa Chevaliers votre renommée commence à s'étaler dans les auberges.
Hier soir, je buvais un "bock"avec un ami dans une auberge parisienne et une damoiselle racontait votre épopée à une troupe de saltimbanques.
elle était élogieuse à votre égare. J'ai demandé l'adresse de se fameux blog et après une nuit de chevauchée me voila chez vous!

Non seulement cette damoiselle était jolie mais en plus elle ne mentait pas (d'ailleurs si elle se reconnait qu'elle fasse suivre son adresse aux chevaliers)

Mes respects Chevaliers de la nappe ronde (pourquoi une nappe?)

Écrit par : Jeannot le scribe | lundi, 09 juin 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu