Avertir le modérateur

vendredi, 20 juin 2008

Bienvenue chez les ch'tis...Biloute

Le Comte Bertrand dans sa tenue d’apparat, fièrement monté sur son char tiré par quatre bœufs de l’Aubrac, de l’Aveyron et du Ségala, avait cheminé nez au vent vers Lille-Flandres.

La Marquise du Nord le lui avait promis. Elle l’avait attendu là ! une rose à son corsage…et l’avait étreint sur son cœur.

Pourtant elle avait juré ne jamais faire front commun, avec qui que ce soit, contre SégoReine.

Mais après tout le Comte et elle n’avaient-ils pas le même objectif ?
Obtenir du velours pour le Salon jaune du Château plutôt que la toile de Jouy voulue par SégoReine.

Mais si la Marquise du Nord aurait voulu que leur rencontre soit seulement l’occasion de badinages, le Comte…avait bien d’autres idées en tête.

Ce rapprochement avec la Belle Lilloise était peut être pour lui l’occasion de faire de nouveau claquer au vent son étendard.
Et les occasions se multipliaient ! Voilà que des soldats du Sir Di S Ké venaient de rejoindre ses troupes, disant préférer la pitance des casernes du Comte.

Dans le même temps, François le Batave que tout le Royaume nommait désormais « François la Science », égrenait ses conseils tactiques d’une logique implacable.

Lorsque la ligne [politique] sera définie, le moment viendra de choisir nos dirigeants*.

Et ses serviteurs d’approuver : « Voilà pourquoi c’est lui le Chef ! »
 

*courrier adressé aux parlementaires, premiers fédéraux et membres du Conseil National


Commentaires

Une commission pour contrer Besancenot au PS
Daniel Vaillant, le bien nommé, crée un groupe de réflexion sur l'extrême gauche à la demande de François Hollande. Objectif : contrer la montée en puissance d'Olivier Besancenot. Mais ses amis socialistes ne sont pas emballés.

http://www.marianne2.fr/Une-commission-pour-contrer-Besancenot-au-PS_a88398.html?PHPSESSID=227972dac8bb958fea08cf572f6a022e

Merci le PS:)

Écrit par : Jerry Kan | vendredi, 20 juin 2008

Je ne peux m'empécher de penser à cette vue hideuse et visqueuse de Coluche en Roi fainéant sur un tel char.

C'est bien gâcher du boeuf d'Aubrac, race si noble et fière ...

Vous le comblez, l'audacieux, chère Doña del Sel !


Et l'on revient doucettement à l'aligot. Mmmmnnnnhhhh !
...avec de belles sauscisses grillées pur porc noir de la Montagne Noire, élaborées par nos gens de notre domaine de St-Chinian.
Saupoudrer de fines herbes de la garrigue.
Le tout arrosé d'un rouge du cru, vieilli en fût de chêne (mais à laisser décanter une ou deux heures pour éviter le tanin trop prononcé...).



Vive la clim, les enfants ! ici à l'ombre on a plus de 35°C !
Avec un verre de menthe glaciale et paille !

Écrit par : Julie | vendredi, 20 juin 2008

Bonjour princesse,
Oui ici aussi on commence à évaporer ... même si on a quelques petits degrés de moins ; ça va être la ruée sur les plages de Ré à St Jean de Luz, en passant par le Ferret, où tout notre gratin national de dextre comme de senestre a son pied à terre.
Pour ma part, à l'ombre de mon tilleul bicentenaire, c'est d'eau fraîche que je me désaltère (en pensant à notre pauvre Marquis dans sa robe de bure). Il faut dire que la veille fut rude au bord de l'estuaire arrosé des vins (divins) de côtes de Bourg. Permettez aussi que je fasse ici un peu de pub pour les manants du cru ... qui habitent tous un "Chateau Quelquechose" mais votent sec à senestre !
Sur ce je vais faire la sieste.
Bon week-end à tous.

Écrit par : La Baronne | samedi, 21 juin 2008

La marquise du Nord fut surprise en plein accent de sincérité. En effet, en attendant le comte Bertrand, elle prononça cette phrase :"On va peut-être s'avancer sur les quais pour AVOIR L'AIR d'accueillir vraiment" ! (source : les caméras de Dimanche+ ) Elle avait une rose à son corsage et un poignard dans le dos... Le bal des hypocrites ne durera, probablement, que le temps de faire tomber Ségoreine.

Écrit par : Myosotis | dimanche, 22 juin 2008

Ah ! Baronne,

La superbe plage de la Conche à l'île de Retz.... mais de naturistes pour l'essentiel, le saviez-vous ?

D'où cette question stressante qui me tarabuste depuis la lecture de votre post :
La Duchesse aigre Sylviane et le Duc de Retz, l'imbu Lionel d'Ars, en sont-ils ?

A demain, chère mie.
Julie

Écrit par : Julie | dimanche, 22 juin 2008

Ainsi vous connaissez aussi l'île (les naturistes ont effectivement droit de cité à La Conche ou à Trousse-Chemise la bien nommée ... comme sur quelques autres plages de la Côte Atlantique, ce qui n'émeut pas grand monde ; pour le duc et la duchesse je suis donc bien en peine pour vous répondre !)
A propos d'ïle je préfère la grande soeur Oléron moins "people" que la précédente qui a perdu beaucoup de charme depuis la construction du pont, et en perdant son insularité est devenue banlieue "chic" Rochelle. Ne boudez cependant pas votre plaisir si vous y revenez !
Avez vous vu le post de Myosotis ? La réalité dépasserait-elle la fiction ?

Écrit par : La Baronne | dimanche, 22 juin 2008

oui,
mais Ségoreine n'est pas tombée encore :

Lorsque la Marquise, rude, colérique et rougeoyante, (car aimant trop la crême de genièvre, je vous le rappelle) accueillit le Comte Bertrand de l'Arche, malgré les fédérés avertis, scribes et trouvères du Beffroi sommés d'être présents (la Marquise est infiniment délicate à ce qu'il paraît) ne réussit pas à ameuter même 100 gueux !


Les scribes du Royaume serviles...le turent. Dans quelle époque vivons-nous ?


Vivement l'an 89 avec Messire Ché et le Marquis de Laurède ! Il faut que la révolution démocratique du parchemin se fasse.


Mais, mais....j'entends un clapotis de tongs sur les tomettes en terre cuite...serait-ce lui ?
Je vous laisse Baronne, pour m'enquérir.

Julie

Écrit par : Julie | dimanche, 22 juin 2008

Quand la folie de l'Homme n'a plus de limites...La guerre et ses petites contrariétés :

http://www.myspace.com/lebidouilleart

Écrit par : lebidouilleart | lundi, 23 juin 2008

Alors, j'explique pour "ma zazounette" et "la mamie en colère":


Oui Messire Ché est Jean-Pierre Chevènement dont je vous conseille de lire les 7 pages sur parchemin soyeux, qu'il a lues ce dimanche après des Vèpres, au Kremlin-Bichêtre.
Fort laïquement....je vous rassure tout de suite.

Le Marquis de Laurède, dont le château se trouve dans le royaume du Baron Socialiste Vidalies, est un des écuyers les plus fidèles du Ché.
Il s'abîme les yeux (même si aidé de lorgnons et de chandelier) à écrire dans sa turne cadenassée pour ne pas être tenté par le blog des Chevaliers de la Nappe Ronde. Il fournit le sr08-unblog.fr, avec convictions et opiniâtreté.
Pour venir dans le Val de Marne, Le Marquis a dû user bien des destriers :
la route est si longue depuis son fief, et la chaleur caniculaire.

Nous attendons avec une impatience non feinte, la Baronne Eléonore et moi-même, son retour ici ....Nous comptons les heures avec nos bouliers.

Allez zou, je mets la clim ! ici on coule à nouveau ...

BIZ zazounette,
Julie

Écrit par : Julie | lundi, 23 juin 2008

Un seul être vous manque ... et plus de "piniers" dans la forêt landaise
Brulons lorgnons, robe de bure et tongs avec le chandelier !
Marre de faire des enluminures en attendant le retour du chevalier du blog citoyen et le bon vouloir du lundi de Doña Cerebos !
Je me demande s'ils ne sont pas de mêche pour nous faire languir ces deux là ?



P.S. Julie la clim : vous n'avez pas honte ?

Écrit par : La Baronne | lundi, 23 juin 2008

Les Princesses n'ont pas de honte à étaler bijoux, argenterie et agréments non bio.
Ca c'est bon pour les gueux qui croient voter senestre, avec le Parti Social délabré, ou le descendant du big moustachu d'ailleurs.

Écrit par : Julie | lundi, 23 juin 2008

Chère Baronne, chère Julie, ah, les naturistes et la nature...

Saviez vous que la conséquence directe d'un saine limitation des emballages a pour conséquence directe de limiter les pollueurs? C'en est même la philosophie. Et là... foin des "avoir l'air": chaque vérité apparait toute nue.

Je doute hélas que Lionel, la marquise, ou la Comtesse en soient.

Si vous tentez la première expérience Julie, et chère Comtesse, et vous autres aussi soyez assurés que le premier lendemain sera douloureux (surtout avec ce soleil qui a entamé une percée fulgurante depuis hier) et vous devrez, pour poser votre séant , procéder avec la plus grande douceur, brûlé qu'il sera par ces premiers beaux rayons...car le premier jour dans cette situation inexplorée incline fortement à ne présenter qu'un coté pile aux yeux des présents, soupçonnés dans un premier temps d'on ne sait quelle curiosité malsaine ...

Mais... Vous nous raconterez, plus tard, vos premières impressions ?

Écrit par : l'écureuil du noisetier | lundi, 23 juin 2008

Merci l'Ecureuil pour vos bons conseils de bronzette intégrale ! Pour ma part je ne crains plus grand chose, ayant tanné mon cuir depuis des lustres (hélas !) sous maintes latitudes et n'ayant en outre "rien d'une irlandaise" (sur le plan carnation s'entend !) ...

Quant à la limitation des pollueurs (au propre comme au figuré) je suis totalement pour ... mais il est hélas déjà trop tard !

P.S. La Baronne (j'y tiens) pour vous servir !

Écrit par : La Baronne | lundi, 23 juin 2008

Merci à Julie pour l'éclairage. Une certaine confusion s'était produite dans mon esprit entre les différents barons landais... Il me faut encore interroger l'oracle pour une ou deux personnalités médiévales.
Dans un autre registre, j'ai lu trop tard les conseils de Julie et relisant l'entretien entre Princesse Ségoreine et Messire de la Poste, j'oubliais les risques des premiers rayons sur la plage dite des jumeaux. Ce soir, le premier moustique qui s'aventurera sur mon buste rougi et brûlant sera instantanément calciné !

Écrit par : Myosotis | samedi, 28 juin 2008

Celui que j'ai dénomé Messire de La Poste est peut-^tre bien le chevalier que je n'ai pas encore réussi à identifié. Je suis en difficulté aussi pour Dame attrape le sel...

Écrit par : Myosotis | samedi, 28 juin 2008

Rectificatif : "dénommé" et "peut-être"

Écrit par : Myosotis | samedi, 28 juin 2008

J'ai revisionné dernièrement Bienvenue chez les ch'tis et j'ai toujours autant de mal à apprécié ce film qui est pourtant très banal ( Ce n'est que mon avis ). Pourtant je peux concevoir son succès : On en attendait tellement d'Asterix que, le public déçu, s'est tourné finalement vers Bienvenue chez les ch'tis. D'autre part, les gens du Nord ne pouvait pas ne pas aller voir ce film et les gens du Sud était également concernés. Ce sentiment de fierté et de patriotisme ayant certainement contribué au succès. Pour moi, la référence française est le sublime "Diner de con" :)

Écrit par : Giochi per ragazze | jeudi, 21 janvier 2010

Je partage ton avis sur le fait que le diner de con est de loin bien meilleur. Cependant, n'allons pas chercher midi à 14 heures, bienvenue chez les ch'tis nous montre une France telle qu'elle, les personnages sont drôles et attachant, on s'y reconnait très facilement dans ces personnages. Ce sont des héros plus vrais que nature.

Écrit par : Jeux gratuits | jeudi, 25 février 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu