Avertir le modérateur

vendredi, 12 septembre 2008

La complainte du Vicomte Nioui Ninon

Pour moi c'est l'heure de foutre à la poubelle
Mon cœur en bois et pour de bon,
C'est le crane serti d'étincelles
Que je viens donner ma démission.

Allez les oiseaux de mon corps,
Fermez vos belles gueules à passion
Les accidents d'amour à la pelle
Ne m'ont pas toujours donné raison

 

Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas

Moi j’connais seulement celui qui s’emballe

Je me fabrique un cœur de pierre
Pour devenir un grand garçon
Celui dont tu serais fier
Et pourrais tenir une maison

Mais un beau jour comme ça tu te lèves
Avec une idée à la con
Fouiller souvenirs et les rêves
Dans la poubelle à passion

 

J’ai des fissures
Dans mes chaussures
C’est à coup sûr
Mon cœur de pierre
Qui me fait des tremblements de terre

Tais-toi mon cœur

Tais-toi mon cœur, mon cœur c’est toi
Je croyais que tu t’étais tué et elle
Ne se souviendra pas de toi
D’ailleurs c’est pas la peine
De se briser comme ça
Tu vas encore lui faire peur


Oh tais-toi mon cœur, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Ecoutes moi, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Ecoutes moi, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Je ne te reconnais pas

Commentaires

chu pas d'humour mon patron vient de me foutre à la poubelle, chacun sa crotte

Écrit par : corylus | vendredi, 12 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu