Avertir le modérateur

jeudi, 06 novembre 2008

Alors quoi de neuf ? (2)

ben...que des vieux ! Hamon grand désespoir...

Commentaires

Rien n'est encore joué Chevalier, épongez vos joues. Faut attendre la phase des négociations qui va s'ouvrir maintenant.

Écrit par : corylus | vendredi, 07 novembre 2008

@corylus : sensible à votre questionnement sur mon sort ! Je ne sais où sont les autres dames qui picoraient autour de cette nappe ... mais une certaine Julie des Corbières doit entre autre savourer la victoire de Segoreine ... pour ma part je n'appartiens à nul clan mais je me dis que la "bravitude" de la petite reine des marais a peut être été finalement payante (pour elle s'entend !) quand au P.S. on ne fera même pas du bon compost avec ce qu'il en reste... je regarderai quand même la suite du haut de mon donjon !
Si je me suis éloignée de ce blog qq temps c'est que je n'en appréciais plus le ton : l'humour légèrement grinçant et distancée de Doña el Sal y manquait et le Chevalier Lancelot semblait avoir perdu la boule, confondant ses pinceaux avec la plume d'oie qu'il manie nettement moins bien ... pour ne pas dire grossièrement, au propre comme au figuré ! Il se rattrape depuis qq jours ... mais peut mieux faire sans doute
La baronne (qui ne quitte plus ses hauts de chausse et sa baguette de "sourcière")

Écrit par : La Baronne | vendredi, 07 novembre 2008

Hello Baronne, il me tardait de lire de vos nouvelles, que vous nous donnez avec la verve et la causticité qui vous parent, pour notre plus grande délectation. Je savoure votre retour.

Je pense moi zossi que la dame des Poilhes doit se réjouir que la reine du Chabichou ait emporté la première manche, mais rien n'est encore assuré pour le club des dames patronesses du Haut Poitou, car pour un score miteux c'est un score miteux. Nous voici bien loin rendus du tsunami des primaires de 2006 n'est-il pas ?

Pour ma part, je n'éprouverai de déception que la duègne des corons soit contrainte à s'incliner devant le comte de Paris. J'attends les résultats définitifs sentant poindre une migraine.

A vous lire, chers tous et que toute cette mascarade ne nous laisse point d'humeur méchante. Le peuple souverain décide pour lui-même, quoique certain(e)s en disent et en pensent.

Écrit par : corylus | vendredi, 07 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu