Avertir le modérateur

mardi, 23 décembre 2008

THE END

Toutes les bonnes choses – et les mauvaises aussi, d’ailleurs ! – ont une fin.

Aujourd’hui est le jour où les Chevaliers de la nappe ronde tirent leur humble révérence.

Quand nous avons commencé à narrer ce conte et légende presque médiévales destinés à divertir les foules nous avons pris le risque de nous faire les rapporteurs d’une histoire dont, par avance, nous ne connaissions pas la fin.

Pour notre plus grand ravissement, nos personnages nous ont échappés. Nous surprenant, nous déroutant, nous agaçant mais, au fond, restant toujours poilants.

Maintenant c’est à eux qu’il appartient de noircir les pages vierges de ce conte et légende presque médiévales et s'ils en trouvent la fin…grand bien leur fasse !

Chevaliers Lance l’Eau et Attrape le Sel dont la quête s’arrête là…ou pas.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Merci au Marquis de Laurède qui est un des premiers à nous avoir mis en avant, merci à la Baronne, à Julie Princesse des Corbières, à Marc Vasseur, à Antimythe, à Corylus, à l’Ecureuil du Noisetier, pour les plus assidus d’entres eux.

Merci à tous ceux qui sont passés, à ceux qui sont restés, à ceux qui de temps en temps ont laissé un commentaire mais aussi aux foules silencieuses.

Et nos chevaleresques excuses à ceux que nous aurions omis de citer.

 

Commentaires

C'était une belle idée que ce blog.
Il m'est difficile de le voir s'achever. Et pourtant, cela permettra de ne pas le voir s'étioler lentement.
Après nos échanges au cours de cette phase intense qui a préparé l'élection dans le plus grand parti de gauche, il reste maintenant à recoller des morceaux qui peuvent l'être, à dénoncer les abus .
... dans nos rangs aussi, car pour être respectés il faudra être respectables ce qui n'est pas gagné d'avance vu la manière dont ça a commencé... (non, ne le prenez pas mal, ce n'était qu'un dernier coup de mes incisives de rongeur ;-)

... mais surtout, surtout, penser et soutenir - il était temps! - ceux pour lesquels cette traversée de 2009 sera cruelle .

Merci, Chevaliers

Écrit par : l'écureuil | mardi, 23 décembre 2008

Snif !snif ! Bravo amis Chevaliers pour ces moments de dérision et d'humour,qui nous a permit,de rire au lieu de se lamenter
Bravo pour les dessins et les commentaires et peut être à la "revoyure",pour une nouvelle histoire du royaume bien mal en point de Solfé

Écrit par : antimythe | mardi, 23 décembre 2008

Ce n'est qu'un au revoir j'en ai la conviction.

Tous vos personnages, cher Chevalier, vont suivre le chemin qu'ils se sont eux-mêmes tracés. Ils entrent dans une nouvelle phase, pour les uns celle de la maturité politique et humaine, pour les autres un autre chemin reste à trouver pour se prouver qu'ils valent mieux que les premiers.

En ce qui nous concerne, d'autres sujets brûlants nous attendent que nous devons soutenir de notre indignation.

Peut-être renaîtrez-vous sous une autre forme, qui sait, pour notre plus grande joie.

Ce fut un grand plaisir d'échanger avec vous Chevaliers, Baronne, Antimythe, Ecureuil, Dame de parage et tous les autres.

Pourvu que ce ne soit pas la dernière fois.


Bonnes fêtes à tous, et que la créativité, l'imagination et le renouveau soient au rendez-vous de l'année prochaine.

Écrit par : corylus | mardi, 23 décembre 2008

Une dernière pour la route
Je suis très inquiet pour notre Juju,
Serin ça nous le savions ,mais atteint de cette terrible maladie "l'achat compulsif" voila qui explique les belles montres
Au poker il ne cave qu'a 1 euro comme un prolos et donc il n'est pas si mauvais que les médias veulent le faire croire
C'est vrai qu'il a changé lui qui chantait haut et fort ,il est devenu quasiment inaudible Tout juste un petit souffle de vie et un chant si triste "je comprends pas"
Allez Juju,il faut retrouver cette qualité de vocalise qui te caractérise si bien :plus fort et plus haut que les autres

Écrit par : antimythe | mercredi, 24 décembre 2008

@ antimythe : A propos de "Juju", sacré lui ! il arrive encore à se plaindre du PS alors même que les ennuis le concernent directement, mais que ne vient-ils nous plaindre quand nous en avons, nous ?! Cette affaire devient tellement grosse qu'elle en est indigeste, un peu comme les pains de plastique du Printemps vous ne trouvez pas ? ^^

Écrit par : corylus | mercredi, 24 décembre 2008

Je ne comprends pas cette fin.... Certes j'ai eu une petite "absence" mais il me semblait que vous étiez contactés par un journal ?
Sniiiiiffff

Je vais aller lire les billets précédents, où je trouverai peut-être une explication ?

Écrit par : Myosotis | mercredi, 24 décembre 2008

EHHHH, j'attends l'accroche rétro "Martine".. avant le départ, sinon ça frise la publicité mensongère ! ;-))

Écrit par : Myosotis | mercredi, 24 décembre 2008

@Myosotis >malheureusement pas de suite avec le journal.Un dernier pour la route alors...l'accoche dans les jours qui viennent!

Écrit par : Lance l'eau du Lac | mercredi, 24 décembre 2008

Gentes dames, tout n'est qu'heur et malheur mais je vous garde en mon coeur ...

A la revoyure, nobles chevaliers.

Avec la révérence de votre marquis de Laurède.

Écrit par : Marquis de Laurède | mercredi, 24 décembre 2008

Je bois à votre santé chevaliers : un beau (et royal ... ) Sauternes !
Preux de la nappe ronde, reprenez force et humour mais revenez vite battre la campagne : elle grouille d'imposteurs et de félons.

Écrit par : Invinovéritas | jeudi, 25 décembre 2008

Palsembleu : j'en tombe de céans ! Je reviens ... vous partez ! Hola Doña Cerebos, vite des sels, du cognac, ou n'importe quel autre remontant de bonne garde pour avaler votre cadeau de fin d'année. D'autant que pour couronner le tout le Marquis de Laurède, porté disparu depuis des lustres, ressurgit comme par miracle alors que je quittais à peine son deuil (prenez garde mon bon ami à ce que je ne vienne vous demander des comptes sur votre légèreté ... du côté de Solférino : oh ironie du sort !)
Et Julie la princesse des Garrigues, envolée aussi, partie en "vapeurs" ... de Corbières bien entendu. N'aurait elle pas résisté à l'implosion pourtant annoncée (du moins par votre servante) du parti de la rose ou à un choc de sa vrombissante carrosserie avec celle de la Marquise du Nord ? J'aimerais qu'elle fasse un petit signe avant que vous ne tiriez le rideau de votre petit théâtre (d'ombres ?) chevaliers.
Non non, ce n'est qu'un entr'acte, on ne laisse pas en friche un tel parc animalier, c'est sans doute la fin des éléphants, mais pas celle des prédateurs de toutes espèces et autre tondeurs de moutons
Et puis faut il aussi dire adieu à tous les chevaliers et chevalières rencontrés au coin de cette désopilante aventure : Corylus, Anthimythe et autres étranges rongeurs frayant en ces contrées ? Je n'ose y croire : il y a encore pourtant beaucoup de noisettes à croquer sur la planche même si pour Solfé c'est carrément foutu ... le graal reste toujours à conquérir !
Oui à la revoyure comme dit le Marquis ... qui a quand même l'air de savoir de quoi il parle (si on sait lire entre les lignes).
La Baronne ne vous tire donc pas non plus sa révèrence amis de la nappe ... et se contente de vous saluer hauts de chausse sur le coeur (à défaut de vous y serrer tous !)

P.S. @Invinovertitas : où le trouvez vous votre Sauternes gouleyant (et surtout à prix d'ami ... compte tenu de l'état de ma cassette) ?

Écrit par : La Baronne | jeudi, 25 décembre 2008

chère Baronne, je suis d'accord avec vous, nous tirer comme ça la nappe ronde sous les pieds, c'est d'un petit étrier ...

la bouleversitude m'afflige de lire de semblables intentions alors même que la trève chocolatière bat son plein et que je me trouve en pleine rénovation de mon panier

je n'en veux rien croire et j'espère bien que chacun reste à son poste qui à opter pour la transformitude afin d'aborder la nouvelle année sous un costume différent et le coeur vaillant


"beaux jours pour les Rois
blé sur les toits"

Écrit par : corylus | jeudi, 25 décembre 2008

Marquis de Laurède, trés chéééééér,

Vous nous futes revenu après moult chevauchées de par la lande des Landes sur votre jument alezane !
Enfin !
Vous nous manquâtes tant à la Baronne Eléonore et moi-même. Je ne puis trouver les mots tant ma gorge se noue d'émotion pure.
Je vais composer un lai en l'honneur de ce grand jour.

Vous avez table ouverte chez moi, Chevaliers.
Le sanglier chassé par mon fier chevalier Serge, avec ses teckels à poil dur, sera rôti à la broche dans le cantou, pour ces retrouvailles. Mille herbes et senteurs de la garrigue seront garanties, tout autant que le rouge qui a de la jambe et de la cuisse de Villessèque les Corbières, du Chateau Haut-Gléon, vieilli en fûts de chène.
Pour les gentes dames préférant un vin plus fruité et léger, nous proposerons le meilleur gris de gris des sables du Golfe de Lion, du Domaine de Jarras à Aigues Mortes.

Je note que la Baronne réclame son cognac avec les sels-alibi.
Malgré sa pâmoison, elle n'oublie pas le primordial sinon vital !

BIZ du Sud,
Julie, Princesse des Corbières et du Haut-Minervois.

Écrit par : Julie | jeudi, 22 janvier 2009

Ahahouuuuuhihiiiiii !
Voilà que je venais faire un tour nostalgique sur la pointe de mes hauts de chausse, espérant plus ou moins de vos nouvelles Julie, princesse des Jus et autres Liquoreux divins du Haut Minervois et d'ailleurs ... et peut être de ce traître de Laurède qui nous fit la malle voici quelques mois nous jurant qu'il nous retrouverait "vous et moi" à l'autre bout du monde, finalement pas mieux que le Facteur de la Butte (l'homme sans solution de l'année) ...
Bon où j'en suis là ? Ah Oui ! princesse, le bonheur que j'ai de vous retrouver est sans limite et c'est avec joie que j'accepte votre invitation à ripailles et beuveries. Connaître votre Slave préféré par la même occasion sera également un bonheur.
J'eus aussi en des temps lointains un faible pour cette ethnie (je le perdis dans une manif au pied de la Colonne des Girondins ... mais qu'est ce que je raconte là ???)
Envoyer le plan d'accès au Chevalier Lance l'eau, modérateur de ce blog, il paraît qu'il a aussi un faible pour tout ce qui se boit et une passion pour la blanquette de veau !
Quoi qu'il en soit un signe de vous sera toujours une bénédiction en ces périodes de glaciation démocratique : on pourra toujours entre "2 cuites" refaire encore le monde et peut être trouver 2 Graal au lieu d'1
Votre dévouée et cacochyme Baronne

PS. Qui peut me renseigner sur la provenance du Sauternes d'un nommé Invinovéritas qui joua ici les marionnettes il y a peu (3 petits tours et puis s'en vont)

Écrit par : La Baronne | samedi, 07 février 2009

alors les jeunes, vous faites retraite ? faudrait voir à reprendre le collier pk là on se fait un peu suer !

bonjour dame Julie, baronne, comment allez-vous ?

Écrit par : corylus | lundi, 09 février 2009

Bien, bien, merci Corylus. Ca fait toujours plaisir de savoir qu'il y a un ou deux preux (le féminin en serait il "preuse" ?) qui traînent par ici en quête d'action.
Oui c'est à peu près aussi démobilisé qu'au .P.S. (Parti Sinistré) : gniack, gniack
trop facile...
Allez reprenez vos flamberges chevaliers : y a bien des sujets qui méritent vos égratignures et vos coups d'épèe (dans l'eau du Lac)

Écrit par : La Baronne | mardi, 10 février 2009

Chère Baronne

je crois qu'on dit prudes au féminin

pouvons-nous imaginer que nos amis chevaliers soient partis vers d'autres conquêtes ?
il faut dire qu'en ce moment les vedettes du cirque nous ont présenté un peu tous leurs numéros et manquent par trop d'imagination pour renouveler leur répertoire

Écrit par : corylus | jeudi, 12 février 2009

On s'ennuie un peu ! Espérons ne pas nous endormir... Ils me manquent ces chers chevaliers !

Écrit par : Myosotis | jeudi, 12 février 2009

@CORYLUS : loupé ami, Preux est un mot ancien invariable ... et seule Bravitude est un mot féminin qui a émergé en l'an de grâce 2007 pour qualifier le courage des Donzelles !
Dernières nouvelles des chevaliers : je me suis laissé dire que Lui était en Helvétie et elle à Monaco, pour planquer les fabuleux bénéfice que leur a valu ce blog.
@MYOSOSTIS : certes on s'ennuie un peu mais en attendant essayons de nous occuper des toiles d'araignées et de maintenir les brandons dans l'âtre.
Rien ne nous empêche de jouer par exemple au ZERO de la semaine, j'en connais qui a déjà gagné son pesant de RIZ

... ou d'aller ripailler chez Julie des Corbières comme elle nous le proposait il y a peu. Elle aussi vient faire un tout de temps en temps dans les parages : ah nostalgie quand tu nous tiens !!!

Écrit par : La Baronne | vendredi, 13 février 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu