Avertir le modérateur

mercredi, 24 septembre 2008

Triste Sire

 

La tête sur le billot, le Sieur Mosco VeniVidiVici l’a juré ses grands dieux.

 

« Je ne me rallie pas, je reste fidèle à mes convictions ».

 

Nous voilà rassurés, en effet !

Lui qui avait juré, craché, croix de beurre si je fonds je termine sur une tartine…ne jamais rallier son panache blanc à celui brun légèrement crème du Comte Bertrand.

 

Mais voilà ! A la course en sac, épreuve éliminatoire au Grand Tournoi, le Sieur a chu.

 

« S’est déballonné » se raille plutôt Arnaud le Félon Manquant qui, une fois son ami de toujours à terre, en profite pour lui planter une hallebarde dans le dos.

 

Là ! Voilà quelque chose de vraiment rassurant !

Dans l’épreuve…on peut toujours compter sur ses amis.

  

-----------------------------------------------------------------

 

Aujourd’hui sur leur blog, les Chevaliers de la Nappe Ronde fêtent leur 100eme note.

Bien qu’un peu épuisés…ils ne sont pas peu fiers d’eux-mêmes !

 

Merci à chacun d’entre vous de nous avoir portés et amenés jusque là.

 

Et merci, surtout, à tous les personnages de ce conte et légende presque médiévales qui continuent jour après jour à nous inspirer.

Heureusement ou malheureusement…ça !...c’est une autre histoire.

 

 

vendredi, 19 septembre 2008

Reims : le Grand Tournoi menacé !

Pas content ! Pas content ! 

Venus des contrées voisines, c’'est le mot d’'ordre de quelques gueux qui convergent actuellement, fourches et piques à la main, vers le Château de Solfé. 

A leur tête, le Chevalier Pierre de la Roue qui Tourne, tout chafouin, parce quil vient de se rendre compte que le monde est injuste, que ceux qui se disaient hier vos amis sont aujourdhui aux abonnés absents et quà la fin de l’'histoire c'’est toujours le gros qui mange le faible. 

Mais à ce petit jeu, le Chevalier Pierre ne s’'en laissera pas compter. 

Si les gesticulations de la populace ne suffissent pas, il sen référera à St Louis et obtiendra de la justice lannulation du Grand Tournoi*.
Rien moins que ça ! 

A ce qui se murmure dans le Royaume, la Dame du Frigo et son fidèle suivant, mis tout deux dans la confidence, n’'auraient pas moufté. 

Qui tacet consentire videtur !

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

*ci-après les extraits d'un texte encore sous les presses, émanant d'un courant souhaitant déposer une motion, et que les Chevaliers de la Nappe Ronde ont pu se procurer avant même sa diffusion 

Extraits de cette missive:


"...Le spectacle désolant
donné par les dirigeants du Ps depuis quelques semaines fait craindre que le Congrès de Reims soit une nouvelle occasion ratée..."

"...Les militants n’en peuvent plus. Le parti étouffe. La démocratie est confisquée. Si le PS reprend les mêmes méthodes avec les mêmes têtes, il connaîtra les mêmes défaites...."

"...entraîneront probablement l’annulation du Congrès..."



  

mercredi, 17 septembre 2008

Pain de glace

Fait divers au Royaume de Solfé. Découverte d’une affaire d’enfants congelés.

 

La victime serait une petite fille du nom de SégoReine

 

Les enquêteurs orientent leurs soupçons vers le Comte Bertrand et François le Batave.

 

En effet, le jeune couple aurait été aperçu, hier, faisant l’acquisition d’un frigidaire flambant neuf.

 

Les psychiatres précisent que ce type de comportement peut être généré par « l’absence de communication dans la famille où l’on ne partage guère les émotions » Et de préciser : « Ces couples peuvent avoir une façade sociale qui masque un vide psychique absolu »

mardi, 16 septembre 2008

Miss Freeze

 

Quelle aubaine pour le nouveau jeune couple* du Royaume de Solfé !

 

S’ouvre aujourd’hui la grande foire des arts ménagers et des innovations.

 

Sans conteste le stand à l’honneur cette saison, celui de SégoReine.

 

Et sa petite révolution, qu’elle teste sur elle-même au péril de sa vie : la cryogénisation.

 

Frigidaire ! Frigidaaaaiiiire ! Frigidaire !

 

 

* voir Ménagère 50 pièces

 

 

lundi, 15 septembre 2008

Ménagère 50 pièces

Réjouis-toi Royaume de Solfé ! car de grands égaiements se préparent.

 

Le Comte Bertrand et François le Batave vont faire château commun.

Les festivités débuteront dès les lueurs du 16eme jour du 9eme mois de l’An VIII.

 

Chacun dans le Royaume est appelé à se ravir du bonheur du couple en s’associant à la liste déposée chez un menuisier suédois.

 

Ne sont plus disponibles :

 

De la Princesse S : une peau de banane

De la Marquise du N : un moule à gaufres usagé

Du Sieur Mosco V : un calumet de la paix

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

Pendant quelques jours, le Chevalier Attrape le Sel chevauchera solitaire à travers le Royaume de Solfé.

Mais d’ici peu le Chevalier Lance l’Eau sera de retour, plus fringuant que jamais.

vendredi, 12 septembre 2008

La complainte du Vicomte Nioui Ninon

Pour moi c'est l'heure de foutre à la poubelle
Mon cœur en bois et pour de bon,
C'est le crane serti d'étincelles
Que je viens donner ma démission.

Allez les oiseaux de mon corps,
Fermez vos belles gueules à passion
Les accidents d'amour à la pelle
Ne m'ont pas toujours donné raison

 

Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas

Moi j’connais seulement celui qui s’emballe

Je me fabrique un cœur de pierre
Pour devenir un grand garçon
Celui dont tu serais fier
Et pourrais tenir une maison

Mais un beau jour comme ça tu te lèves
Avec une idée à la con
Fouiller souvenirs et les rêves
Dans la poubelle à passion

 

J’ai des fissures
Dans mes chaussures
C’est à coup sûr
Mon cœur de pierre
Qui me fait des tremblements de terre

Tais-toi mon cœur

Tais-toi mon cœur, mon cœur c’est toi
Je croyais que tu t’étais tué et elle
Ne se souviendra pas de toi
D’ailleurs c’est pas la peine
De se briser comme ça
Tu vas encore lui faire peur


Oh tais-toi mon cœur, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Ecoutes moi, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Ecoutes moi, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur, je ne te reconnais pas
Je ne te reconnais pas

jeudi, 11 septembre 2008

Danse de la pluie

Hommes-médecine au chevet Royaume de Solfé expérimentent remèdes de leurs humbles connaissances pour sauver Royaume.

Mais Hommes-médecine peu d'écho dans la Vallée !

Alors que remède « rassemblement consensuel » Vicomte Nioui-Ninon fait grand bruit et intéresse.

Vieux sage du Monténégro dit souvent à jeunes disciples que consensus peut être source de danger pour Démocratie.
Bataille des idées est vigueur de Démocratie.

Pour la vigueur c’est bon.
Pour les idées…il n’est pas prévu un retour du trafic à la normale.

 

mercredi, 10 septembre 2008

Effeuille-moi Edvige

Les fiches personnelles de Nikolaï de Sark



Catégorie :

Personne physique ou morale ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, ou qui joue un rôle institutionnel significatif, et de plus de 13 ans susceptible de porter atteinte à l'ordre public :

François le Batave : radié

Princesse SégoReine : radiée

Marquise du Nord
: radiée

Comte Bertrand de L'arche de la Noë : radié

Laurent le Grand Quevilly : radié

Le Félon manquant : radié

Mosco VeniVidiVici : radié

Sieur Di S Ke : radié

Sieur Julianus
: radié



Effeuille-moi Edvige

vendredi, 05 septembre 2008

Couac que ; pronom relatif

379411204.jpgQuiconque veut avoir des chances de remporter le Grand Tournoi* doit non seulement participer mais surtout aller jusqu’au bout.

Alors que le Sieur Mosco VeniVidiVici jurait ses grands dieux ne jamais abandonner la partie et faire une question de principe de sa participation, il semble aujourd’hui n’être plus tout à fait aussi campé sur son « quoi-qu’il-arrive ».

Alors que, quoique avare depuis quelques temps de citations dont elle a le secret, SégoReine ne lâche pas l’affaire.

Et que le Comte Bertrand quel que soit le peu d’unanimité qu’il soulève est bien décidé à tous leur faire mordre la poussière.

Quoi qu’il puisse en être, Pierrot le Grand Doyen du Nord, troublé dans son repos, les prie de bien vouloir aller s’éclater ailleurs.

Couac, couac, couac sifflote Nikolaï de Sark …

*Le congrès du PS à Reims

jeudi, 28 août 2008

La croisière s'amuse.

922239500.jpg

Il était indéniable que le Comte Bertrand venait de complètement louper son entrée dans la course au Grand Tournoi.

François le Batave lui, vieux filou du Royaume de Solfé, avait décidé de ne pas rater sa sortie.

L’effet de surprise c’est de lui qu’il viendrait.

S’il ne pouvait pas concourir au Grand Tournoi, atteint qu’il était par la limite d’âge, il ferait le choix de soutenir un des concurrents et de lui refiler ses meilleures arnaques.

Voyons voir ! Où ne l’attendait-on donc pas ? …

Auprès de SégoReine ?

Naaaaan ! C’était trop convenu.

Tout ce que le Royaume comptait de midinettes en rêvait, en souvenir de la folle passion qui les avait unie en son temps.

Auprès de la Marquise du Nord ? Fallait pas pousser non plus !

A ce jour, elle avait si peu de chance de remporter le Grand Tournoi que la soutenir reviendrait à porter un panneau en bandoulière
avec écrit : « foutez-vous de moi ! »

Bon autant dire qu’il n’était pas question de s’attarder sur le sort de Mosco VeniVidiVici, du Sieur Julianus et autre Trio Comique.

En définitive, il ne restait donc plus que...le Comte.

En avant ! Allons-y donc pour le Comte, alors !

Bien sûr si la Princesse voulait venir jouer avec eux, il n'y avait pas de problème mais à condition qu'elle ne l'ouvre pas.

 

Dessin

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu