Avertir le modérateur

mardi, 01 juillet 2008

La glandeur de l'homme

Il ne fallait pas se cacher derrière son petit doigt! SégoReine ne rentrerait pas dans les annales du concours d’éloquence.

Ce n’était certainement pas comme ça qu’elle remporterait le Grand Tournoi.

Fine stratégie ou heureuse coïncidence ?
Toujours est-il qu’au Château les appartements de la Princesse avaient été visités et que dans le Royaume et au-delà on ne parlait plus que de ça, faisant ainsi oublier la médiocre prestation de la Princesse.

Fait étrange, seules ses parures avaient été dérangées et visiblement essayées.

La Princesse disait porter ses soupçons sur Nikolaï de Sark et son sexologue antillais que tout un chacun savait férus, l'un comme l'autre, de quincailleries.

Et pourquoi pas le Comte Bertrand?
Après tout, il n’avait pas participé au concours d’éloquence et personne ne l’avait vu depuis quelques temps.

Interrogé sur son alibi, le Comte avait répondu : J’étais chez ma tante ! Je réglais, sous le Chêne de la Justice, une sinistre polémique avec la branche italienne de la famille.

Et SégoReine ne pouvant s’empêcher de penser : Il a encore dû faire ça comme un gland !

Des clous pour "ma tante"

586151459.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu