Avertir le modérateur

vendredi, 16 mai 2008

Tout est bon dans la com'

Dans sa croisade pour quitter le Château de Solfé, SégoReine avait décidé de s’entourer des meilleurs intrigants du Royaume.
Dame Guenièvre du Fond du Nez, qui avait déjà contribué à l’éducation de la Princesse de Clèves avec le succès que l’on sait,  se proposa immédiatement.

Nourrissant le secret espoir qu’une fois Reine, SégoReine lui permettrait de vivre ses ambitions déçues de puissance et de gloire.
Elle s’engagea alors dans la formation de la douce damoiselle, voulant qu’elle soit fin prête pour le grand tournoi du Château de Solfé qui devait avoir lieu cette année au mois de novembre.
Elle lui apprenait l’art de la danse, du chant, de la séduction et du discours propice à charmer les nobles comme les pécores du Royaume.

Mais SégoReine se révéla moins malléable que Dame Guenièvre le croyait.

Alors qu’elle lui apprenait comment conquérir le cœur de la populace par des paroles doucereuses et enjôleuses SégoReine se rebiffa, refusant d’être le jouet des ambitions de Dame Guenièvre du Fond du Nez et lui assénant : 

« Si je ne crois pas à quelque chose, je ne le dirai pas. Na! » 

2133431696.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu